Allemagne: nuremberg, au coeur de la tradition đŸ‡©đŸ‡Ș

J’ai dĂ©couvert Nuremberg, NĂŒrnberg en allemand, lors d’un sĂ©jour de 9 mois en tant que fille Aupair netre 2012 et 2013. J’ai vite craquĂ© pour cette citĂ© si peu connue, surtout sur la vieille ville, pour son cĂŽtĂ© historique ainsi que pour son charme. Nuremberg, c’est un peu ma 2Ăšme maison aujourd’hui, j’y retourne presque tous les deux ans, alors c’Ă©tait normal de vous prĂ©senter ce bijou de l’Allemagne. Le seul dĂ©faut, c’est que je prends peu de photos quand j’y suis. Je vais donc tenter de vous prĂ©senter le mieux cette ville allemande par mes mots.

Un article proposé par Steph Wenker

Créatrice de contenu, AIKENA.ch

La plus allemande des villes: Nuremberg

Ville de l’est de l’Allemagne, Nuremberg a Ă©tĂ© capable de renaitre de ses cendres. Vers la fin de la 2Ăšme guerre mondiale, la ville est dĂ©truite Ă  plus de 80% par des bombardements. A tel point que la question se pose: faut-il reconstruire Nuremberg ? Les autoritĂ©s de l’Ă©poque se lancent dans cet immense chantier, et il faudra plus de 20 ans pour reconstruire correctement la ville. 

Aujourd’hui impossible d’imaginer cela, tant la ville est riche culturellement. 500 000 habitants y vivent, des Ă©vĂ©nements fleurissent en ville en Ă©tĂ© comme en hiver, et la citĂ© ne s’arrĂȘte jamais: marchĂ© de NoĂ«l, Blaue Nacht (Ă©vĂ©nement de lumiĂšres), festivals de musique et fĂȘtes populaires, plage en Ă©tĂ©, etc etc. 

Nuremberg possĂšde aussi un joyeux mĂ©lange de maisons traditionnelles, et de nouveaux bĂątiments construits dans la pĂ©riode qui a suivi la 2Ăšme guerre mondiale. Pour moi, c’est un joyau de la culture allemande.

La premiĂšre et la plus belle chose Ă  visiter Ă  Nuremberg, c’est sa vieille ville. Je vous conseille de prendre le dĂ©part depuis la place Am PlĂ€rrer (dĂ©servie par bus, trams et mĂ©tro) avant de rentrer dans la ville par le Sud. En suivant la route principale, vous verrez le siĂšge de plusieurs institutions de la ville, comme la police. Et puis en vous engouffrant dans une rue sur votre droite, vous tomberez sur une grande place, avec 2 magnifiques Ă©glises de 2 styles diffĂ©rents. Le chemin de St-Jacques de Compostelle passe d’ailleurs par lĂ .

Juste Ă  cĂŽtĂ© se trouve une tour, la Weisser Turm (aussi un arrĂȘt de mĂ©tro). Devant ce bĂątiment, vous pouvez profiter de dĂ©couvrir une Ă©norme fontaine dont les statues dĂ©crivent « le carrousel du mariage ». Ca vaut le dĂ©tour 😉  

Depuis la tour, 3 rues partent en direction de l’Est. Celle du milieu vous conduit Ă  une de mes vues favorites de Nuremberg: la rue sur la Lorenzkirche. L’Ă©glise est visible depuis le bout de la rue, un monument hyper impressionnant Ă  dĂ©couvrir. L’Ă©glise possĂšde d’ailleurs une soeur plus au nord, de l’autre cĂŽtĂ© de la riviĂšre: la Saint Sebald Kirche. Les deux Eglises datent de l’Ă©poque oĂč Nuremberg Ă©tait sĂ©parĂ©e en deux royaume, par la riviĂšre, il fallait donc une Ă©glise pour chaque cĂŽtĂ©. Aujourd’hui cette sĂ©paration est inexistante.

Pour les amateurs de shoppings, les rues prĂšs de la Lorenzkirche regorgent de magasins! Il y a mĂȘme un magasin Lego! Eviter juste le samedi aprĂšs-midi, tout y est plein.

La place du marchĂ©, Hauptmarkt, est le centre symbolique de NĂŒrnberg. Vous y trouvez plusieurs choses Ă  faire: en hiver, le marchĂ© de NoĂ«l (je vous en parle plus bas). Et des monuments comme la Frauenkirche et le Schöner Brunnen. C’est la place qui accueille aussi un marchĂ© plusieurs fois par semaine.

Concernant la Frauenkirche (Notre-Dame de Nuremberg), venez la voir Ă  12h00 tapantes. Vous pourrez y voir des petits personnages s’animer pour le MĂ€nnleinlaufen, c’est assez simple mais sympa Ă  voir.

Vous pourrez aussi profiter de faire un voeu Ă  la Schöner Brunner. Cette fontaine est entiĂšrement habillĂ©e d’or et elle est protĂ©gĂ©e par une grille. Sur cette grille, 2 anneaux movibles: un en or, et un en laiton. Deux anneaux parfaitement ronds, ils ont Ă©tĂ© faconnĂ©s par un artisan qui a totalement effacĂ© la marque de soudure.

La lĂ©gende veut qu’un de ces deux anneaux porte chance, beaucoup pensent que c’est celui en or. Mais les habitants de Nuremberg estime que le vrai, c’est celui en laiton. A vous de dĂ©cider 😉 En tout cas n’hĂ©sitez pas Ă  aller tourner un de ces deux anneaux en faisant votre voeu!

Le reste de la ville vous permet de vous promenez de maniĂšre trĂšs alĂ©atoire et de profiter de la vue en mĂȘme temps. Je vous conseille trĂšs fortement de vous perdre dans les rues de la vieille ville, sans but prĂ©cis, car c’est lĂ  que l’on dĂ©couvre les vĂ©ritable joyaux.
Depuis la place du marchĂ©, vous pouvez aussi trĂšs facilement monter jusqu’au chĂąteau de NĂŒrnberg. Il surplombe la ville, et vous avez une superbe vue depuis lĂ -haut sur les toits de la ville et les diffĂ©rentes Ă©glises.

Une autre superbe rue Ă  visiter, c’est la Weissgerbergasse. C’est la plus vieille rue intacte de Nuremberg, elle n’a pas Ă©tĂ© touchĂ©e par les bombardements de 1945. Le plus ironique, c’est que c’Ă©tait une rue trĂšs pauvre, peu aimĂ©e des habitants car elle puait, et maintenant c’est un joyau Ă  visiter car les maisons anciennes se suivent et vous ramĂšnent dans le temps Ă  coup sĂ»r.
Vous verrez mĂȘme de nombreux abris en haut des maisons: Ă  l’Ă©poque, des poulis Ă©taient installĂ©es et permettaient de remonter facilement les commissions par exemple. (Excusez la qualitĂ© de cette photo prise au natel.)

L’histoire de Nuremberg

Il ne faut pas oublier que Nuremberg a Ă©tĂ© trĂšs marquĂ©e par la 2Ăšme guerre mondiale. La ville a Ă©tĂ© choisie par les Nazis pour ses traditionnelles « journĂ©es du parti », une fois par annĂ©e. Pendant une semaine, l’Allemagne entiĂšre convergeait Ă  Nuremberg afin de fĂȘter, de parader et aussi de tĂ©moigner de la force militaire du rĂ©gime nazi. Evidemment Adolf Hitler Ă©tait aussi prĂ©sent. L’importance de Nuremberg dans le rĂ©gime nazi a provoquĂ© le fait que la ville a Ă©tĂ© Ă©normĂ©ment bombardĂ©e Ă  la fin de la guerre, et donc presque complĂštement dĂ©truite.

Aujourd’hui il reste peu de choses de ce temps-lĂ : une arĂšne, une Ă©norme route de parade et une sorte de stade pour regarder les hommes dĂ©filĂ©s. Toute cette architecture se trouve au mĂȘme endroit, au sud de la ville. Et vous vous en doutez, un musĂ©e a Ă©tĂ© construit: le Dokuzentrum. Aussi appelĂ© ReichsparteitagsgelĂ€nde (essayez de le dire Ă  haute voix). Ce musĂ©e rĂ©unit toute l’histoire nazie, vous explique comment le rĂ©gime d’Hitler a pu prendre sa place au pouvoir entre 1933 et le dĂ©but de la guerre en 1939, ainsi que les discriminations, les camps de concentrations, jusqu’Ă  la chute du Reich. Une superbe visite Ă  faire, compter 2h environ pour tout voir. Franchement: visiter Nuremberg veut aussi dire dĂ©couvrir son histoire, et pour moi ce musĂ©e est un incontournable.

Le marché de Noël de Nuremberg: le Christkindlesmarkt

Le marchĂ© de NoĂ«l de Nuremberg est le plus connu, ou un des plus connus d’Allemagne. Il s’ouvre chaque annĂ©e le premier weekend de l’Avent, et dure jusqu’au 24 dĂ©cembre. Le vendredi du weekend d’ouverture, la place du marchĂ© est BLINDEE de monde, impossible de circuler. Pareil le dernier weekend avant NoĂ«l, lĂ  aussi la foule se dĂ©place en masse au Christkindlesmarkt. Le mieux est donc de pouvoir y passer pendant la semaine, ou lors d’un weekend de mi-dĂ©cembre.

L’ambiance y est magique: les artistans locaux se succĂšdent parmi les stands. On y trouve des spĂ©cialitĂ©s culinaires locales, des objets en verre ou encore des jouets en bois. Bref il y a de tout.

On y trouve aussi deux autres petits marchés: celui des enfants, avec des manÚges et des carrousels en plus des stands, et le marché international, qui présentent les villes partenaires de Nuremberg, et leurs spécialités.

La nourriture Ă  Nuremberg

Bon évidemment vous me voyez venir avec cette rubrique désormais!

La nourriture allemande est super bonne, et un peu grasse, je ne vais pas vous mentir. Comme ailleurs en Allemagne, vous pouvez facilement trouver des bretzels (les bretzels au beurre s’achĂštent super facilement dans des petits huttes en ville) et des saucisses. La saucisse typique de Nuremberg s’appelle Ă©videmment la « NĂŒrnberger ». Vous pouvez en manger dans les restaurants, avec un menu de 8, 12 ou 16, avec de la salade de patates. Ou il y a la version rapide: 3 saucisses dans un pain « DrĂŒ im WegglÀ » (non ce n’est pas du Suisse-allemand), que vous pouvez aussi trouver dans les petits commerces dans les rues de la vieille ville.

LA spĂ©cialitĂ© de la rĂ©gion, c’est le SchĂ€ufele. Une tuerie ! Il s’agit d’Ă©paule de porc, cuit jusqu’Ă  ce qu’il soit tendre, et accompagnĂ©e d’une sauce Ă  la biĂšre et d’un Kloss, une sorte de purĂ©e de patate prĂ©sentĂ© de maniĂšre bien plus compacte. C’est vraiment bon, mais c’est un plat imposant, ne mangez pas trop le jour oĂč vous prĂ©voyez ce plat. Une bonne adresse, c’est tout simplement le Bratwurst Röslein, situĂ©e… A cĂŽtĂ© de la place du marchĂ©. Il y a plus de 600 places et vous serez toujours servie en moins de 10minutes, un super resto quoi!

Nivau dessert, les Lebkuchen se trouvent partout en vieille ville de Nuremberg. Ce sont des pains d’Ă©pices ronds, mes prĂ©fĂ©rĂ©s sont ceux au chocolat! Mais il en existe diffĂ©rents parfums, les plus loufoques se trouvent au marchĂ© de NoĂ«l.

Sinon j’ai toujours beaucoup aimĂ© des petits restaurants Ă  Nuremberg: les 2 Bar Celona (vous apprĂ©cierez le jeu de mots) avec des happy hours rĂ©guliers. L’Irish bar O’Shea’s est aussi une tuerie. Ces deux petits bar restaurants sont d’ailleurs souvent plein, surtout l’Ă©tĂ©.

Inscrivez-vous Ă  la newsletter

[dvppl_cf7_styler cf7= »406″ _builder_version= »4.0.4″ custom_submit_button= »on » submit_button_text_color= »#ffffff » submit_button_bg_color= »#e09900″ submit_button_border_width= »2px » submit_button_border_color= »rgba(0,0,0,0) »][/dvppl_cf7_styler]

La carte de nos articles