Italie: découverte de Naples et de la Côte Amalfitaine 🇮🇹

Ciao Napoli ! J’ai séjourné durant 4 jours à Naples fin septembre 2019. C’est la période idéale pour profiter encore de l’agréable atmosphère estivale de la 3ème ville d’Italie. La région comporte beaucoup de lieux d’intérêt historique sans oublier la cuisine italienne à laquelle on ne résiste pas. De plus, c’était aussi l’occasion de découvrir une partie de la côte amalfitaine, une région avec un panorama sublime ! 4 jours c’est très court mais je reviendrai certainement puisqu’il y a encore à découvrir, notamment les îles à proximité (Ischia et Capri). 

Un article proposé par Laïla RAVASIO

Créatrice de contenu, AIKENA.ch

NAPLES

Nous quittons la Suisse sous un ciel gris pour rejoindre le soleil de l’Italie en moins de 2h d’avion. À peine arrivés, nous partons déjà explorer les rues de la ville, c’est clairement le meilleur moyen pour la découvrir : s’aventurer dans les petites rues qui regorgent de galeries d’art, musées, restaurants, bars et sculptures. Descendez à l’arrêt de métro “Dante” (linea 1) dans le centre historique pour commencer la balade.

La marche ouvre l’appétit et on n’oublie pas que nous sommes en Italie. Les restaurants ne manquent pas et tout à l’air bon à chaque coin de rue.

On peut trouver des plats typiques de pâtes :

– Spaghetti alle Vongole (palourdes): il y a d’ailleurs plusieurs sortes de palourdes que vous pourrez découvrir dans les marchés

– Pasta alla Genovese (sauce aux oignons et boeuf)

Nous n’oublions pas les pizzas, d’ailleurs, la pizza napolitaine au feu de bois a été inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2017.

Enfin, la pâtisserie napolitaine par exellence se nomme Sfogliatella .Elle se présente sous forme de coquillage en pâte feuilletée ou brisée, fourrée à la ricotta parfumée à la cannelle ou à la vanille.

Pour un magnifique point de vue sur la ville de Naples et le Vésuve, rendez-vous au Belvédère San Martino au château de San’Elmo. Pour s’y rendre, prenez le métro jusqu’à l’arrêt Vanvitelli (Linea 1) puis le funiculaire Montesanto jusqu’à l’arrêt Morghen. Une fois au Belvédère, il y a un petit chemin qui descend jusqu’en ville si vous souhaitez faire la descente à pied en empruntant la via Pedamentina San Martino.

Sachez que la possibilité de gravir le Vésuve qui se situe au coeur du Parco Nazionale del Vesuvio existe. Si l’expérience vous tente, vous trouverez toutes les informations sur ce site : https://www.parconazionaledelvesuvio.it/

En prenant le métro, vous aurez l’occasion d’admirer de véritables œuvres artistiques, celle de l’arrêt “Toledo” (voir image ci-dessous) a d’ailleurs été élue plus belle station de métro d’Europe par le Daily Telegraph.

Vous trouverez toutes les stations avec des œuvres via ce lien : http://www.anm.it/index.php?option=com_content&task=view&id=687&Itemid=295

pompéi

Pompéi est une zone archéologique inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997. Elle a été presque entièrement détruite en l’an 79 suite à l’éruption du Vésuve. Malgré cet épisode, l’état de conservation est stupéfiant et c’est une expérience de visite unique notamment pour les passionnés d’histoire. Le site est très grand et on peut facilement y passer la journée entière. N’oubliez pas de voir le Foro (Forum) qui accueillait autrefois les jeux des gladiateurs. À la période où nous avons visité Pompéi, nous n’avons pas dû attendre pour avoir des billets mais si vous prévoyez de vous y rendre en haute saison, je vous conseille de prendre les billets en ligne pour éviter de longues files d’attente. Essayez, dans la mesure du possible, d’être sur le site en matinée.

Voici le lien pour l’achat de billets en ligne : https://www.tiqets.com/fr/naples-c71720/pompei-coupe-file-p974390?partner=webazur&tq_campaign=GuidePompeiVoucher

ercolano (Herculanum)

Comme Pompéi, Herculanum fût détruite par l’éruption du Vésuve. Les ruines sont moins connues que celles de Pompéi mais valent toutefois le détour car la cité a été mieux conservée. C’est l’occasion d’admirer plus en détail l’architecture, les objets du quotidien et fresques de l’époque romaine. La cité était autrefois très appréciée des Romains et considérée comme station balnéaire.

 Pour se rendre sur ces deux sites archéologiques, prenez le Circumvesuviana depuis la gare centrale en direction de Sorrento. Comptez environ 20 minutes jusqu’à Ercolano et 40 minutes jusqu’à Pompéi.

La Côte Amalfitaine

Une route sinueuse à flan de falaise, un paysage de carte postale qui défile, bienvenue sur la Côte Amalfitaine. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. La côte s’étend sur 25km de Positano à Vietri sul Mare, 13 villes composent la côte. Vignes en terrasses, calanques, promontoires, restaurants le long de la route, sentiers de randonnées et plages rendent cette région unique, une des plus belles d’Europe.

Nous n’avons pas eu le temps de parcourir toute la côte mais chaque ville est digne d’intérêt. Les incontournables sont : Positano, Amalfi et Ravello. Vous pouvez également parcourir la côte en bateau pour admirer les villages depuis la mer.

Positano

Une des villes les plus connues de la côte et station balnéaire. Ces maisons de couleur pastel à flan de falaise sont vraiment superbes. Nous avons pris un bus de Sorrente jusqu’à Positano. Nous sommes descendus à l’improviste à un arrêt au dessus de la ville, nous avons parcouru le reste du chemin à pied jusqu’à la plage. C’était l’occasion de découvrir la ville sous d’autres angles. Le centre est composée de ruelles escarpées et raides. Il y a beaucoup de petites boutiques souvenirs, de mode et des restaurants. Les plages principales sont accessibles à pied. Les autres plages sont quant à elles accessibles par la mer.

Infos pratiques

L’aéroport international de Capodichino se situe à environ 7 km du centre-ville de Naples. Il y a des bus qui desservent régulièrement la gare principale et le port maritime. Pour circuler dans la ville de Naples et les alentours, je vous suggère le métro ou le Circumvesuviana (pour aller à Pompéi, Ercolano et Sorrente). Si vous avez le temps, vous pouvez louer une voiture ou une vespa pour visiter la côte amalfitaine. EasyJet dessert la ville de Naples toute l’année, il se peut que les vols soient plus fréquents en haute saison.