Les Gorges du Val-de-Travers: de l’Areuse à la Poëta-Raisse

Les Gorges de l’Areuse, qui n’en a pas encore entendu parler ? Situées entre Noiraigue et Boudry, elles sont une véritable source de fraicheur pendant l’été. Aujourd’hui je vous parle surtout de la partie inférieure de ce tronçon, à partir de Champ-du-Moulin.

Et puis il y a aussi les Gorges de la Poëta-Raisse, à Môtiers. Un sentier moins connu des touristes et donc plus intimiste qui vous amènera à travers de superbes paysages aussi. 

Un article proposé par Steph Wenker

Créatrice de contenu, AIKENA.ch

Les Gorges de l’Areuse

Les Gorges de l’Areuse, c’est un lieu qu’on ne présente (presque) plus aujourd’hui en Suisse. Le chemin de randonnée mènent les promeneurs depuis Noiraigue jusqu’à Boudry, selon le tracé habituel. Comme j’ai déjà fait les Gorges plusieurs fois en étant enfant (itinéraire obligé quand on grandit au Val-de-Travers!), j’ai voulu cette fois profiter de passer par un autre chemin et faire les Gorges “à l’envers”. Je suis donc partie à pied depuis la gare de Bôle pour rejoindre Noiraigue en montant, avant de refaire la descente en train.

Depuis la gare de Bôle, il est d’ailleurs très facile de rejoindre les Gorges de l’Areuse. Il suffit d’une dizaine de minutes pour longer les voies de chemin de fer puis traverser un petit hameau, avant de passer une route principale et vous voilà déjà dans la forêt. Depuis là, la descente se fait pour rejoindre les gorges par le Pont des Clés. Et depuis là, les paysages magiques commencent !

Contrairement à ce que je pensais, la balade n’est pas uniquement faite de montée. La plupart du temps, la marche se fait à plat et en légère montée, surtout dans la première partie entre le Pont des Clés en direction de Champ-du-Moulin. J’ai surtout adoré la partie avec des cailloux et le pont qui surplombe le tout! D’ailleurs il y a de nombreux ponts et passerelles dans les Gorges, mais aussi plusieurs passages qui vous permettent de descendre DANS le cours de la rivière même sans risquer quoi que ce soit. Attention simplement à ne pas tenter le tout pour le tout.

Pour continuer la balade, rien de plus simple: il suffit de suivre la rivière, et de s’accorder de temps en temps une petite pause 😉 

A partir de là, la montée se fait un peu plus sentir et le sentier vous mène au bord de la rivière mais aussi à travers la forêt, avec des superbes chemins de randonnée. Bref les paysages parlent d’eux-mêmes.

A votre arrivée à Champ-du-Moulin, vous avez la possibilité de prendre le train pour rentrer directement sur Neuchâtel (la plus belle partie de la balade est derrière vous), de vous arrêter boire un verre au restaurant “La Truite“et de contempler la petite vue sur le Creux du Van. Dans tous les cas, il ne vous reste qu’une heure de marche jusqu’à Noiraigue.

La dernière partie de la randonnée entre Champ-du-Moulin et Noiraigue vous permettra de voir le fameux pont en pierre, qui rend les Gorges de l’Areuse connues dans toute la Suisse. Depuis là, le chemin vous mène directement en direction de Noiraigue et de la gare, en vous laissant un joli dernier souvenir des Gorges.

En tout, il m’aura fallu environ 3h30 de marche (avec des pauses pour les photos) pour monter depuis la gare de Bôle jusqu’à la gare de Noiraigue. Je vous recommande tout particulière la partie Bôle-Champ-du-Moulin qui est la plus belle selon moi.

Les Gorges de la Poëta-Raisse

Les Gorges de la Poëta-Raisse se situent à Môtiers et sont parfaitement accessible en train, il vous suffit de traverser le village depuis la gare jusqu’à la forêt. Un parking s’y trouve aussi mais le nombre de places est limité.

Vous pourrez d’abord faire un petit détour vers la Cascade de Môtiers avant de prendre le chemin des Gorges de la Poëta-Raisse, le détour de 15min en vaut largement la peine, surtout lorsque la cascade coule bien.

Partons maintenant en direction de la Poëta-Raisse. Il y a plusieurs types de randonnées, la plus facile étant d’une heure de montée jusqu’au lieu dit des Gorges de la Poëta-Raisse, c’est le chemin que nous avons pris pour cette petite balade. Vous pouvez aussi continuer l’ascension en direction de la Combaz, ou redescendre en passant par Fleurier.

Avec un peu de chance, vous pourrez réperer la fontaine à Louis après environ 10 minutes de marche. Cette fontaine est connue car une bouteille d’absinthe s’y trouve cachée, à déguster avec de l’eau. Jouez le jeu de la tirelire si vous la trouvez.

La première partie de cette randonnée est sinon plutôt tranquille et accessible à tous les niveaux.

La montée se corse ensuite sérieusement au fur et à mesure qu’on s’enfonce dans les Gorges de la Poëta-Raisse. Chaque pause est la bienvenue et permet d’admirer le paysage qui se façonne entre les arbres et les pierres taillées à pic. La plus belle partie des Gorges commence ensuite par une “entrée” par des escaliers, où vous verrez que de nombreux arbres sont encore dans le lit de la rivière.

Arrivée au lieu dit des Gorges de la Poëta-Raisse après une bonne heure de marche, nous décidons cette fois de rebrousser chemin en direction de Môtiers, en prenant le sentier en direction du Château de Môtiers afin de profiter d’un chemin légèrement différent mais tout aussi beau! Tout est indiqué sur les panneaux jaunes de randonnée.

Il est d’ailleurs possible de terminer la balade par un repas au restaurant des Six-Communes à Môtiers, dont les propriétaires changent à la fin de l’année 2020.

Inscrivez-vous à la newsletter

La carte de nos articles